Des pompes péristaltiques Bredel transfèrent la boue abrasive 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans une usine de récupération des scories salées d’aluminium

Bredel xella

RVA, une société française spécialisée dans la récupération des scories salées, un sous-produit de la fonte de l’aluminium, tire parti des avantages de plusieurs pompes Bredel de Watson-Marlow Fluid Technology Group (WMFTG). Un certain nombre de pompes sont utilisées pour transporter une boue d’oxyde abrasive comprenant un mélange de liquide et de solides, à haute température. Cependant, grâce au formidable principe de fonctionnement des pompes Bredel, ainsi qu’à leur conception robuste, la fiabilité est garantie.

Dans le processus de raffinage de l’aluminium, les déchets sont fondus dans des fours rotatifs ou à réverbération sous un bain de sel liquide qui flotte à la surface du métal. L’aluminium fondu et sa couverture de sel sont ensuite extraits de la surface du tambour rotatif. Le mélange de sel final extrait du four contient des résidus d’aluminium (environ 5 %) et divers oxydes métalliques, principalement de l’oxyde d’aluminium. Ce mélange se solidifie dans des récipients pour devenir ce que l’on appelle des « scories salées ».

Résidus dangereux

Les scories salées représentent un déchet dangereux qui doit être éliminé dans des conditions contrôlées. Historiquement, en Europe, les scories salées d’aluminium étaient déposées en décharge, mais une combinaison de règlementations environnementales plus strictes et de couts de mise en décharge élevés a mis fin à cette pratique. Aujourd’hui, les scories sont recyclées dans des installations spécialisées comme celle exploitée par RVA.

Le retraitement est reconnu dans toute l’UE comme la meilleure option environnementale viable pour les scories salées. RVA, située entre Reims et Metz dans le nord-est de la France, utilise une technologie de retraitement qui transforme les scories d’un flux de déchets en une source de matières premières. Cette usine est la seule de ce type dans le pays.

Il est important de noter que l’opération de recyclage des scories chez RVA repose sur un procédé en boucle fermée impactant au minimum l’environnement : il n’y a pas de déchets solides, l’eau utilisée pour le lavage est recyclée, les émissions gazeuses sont incinérées en résidus inoffensifs et le gaz ammoniac est neutralisé par des épurateurs spéciaux. Un système de contrôle informatisé propre à RVA surveille le procédé de production pour s’assurer que les variables clés restent dans des limites prédéfinies, tout en obtenant des produits aux spécifications strictes.

Un procédé en quatre étapes

Le procédé comprend quatre étapes, dont deux utilisent des pompes Bredel pour le transfert de fluides abrasifs. Tout d’abord, les scories salées sont broyées avec une option de recirculation pour libérer l’aluminium à l’aide d’un séparateur à courants de Foucault, et le fer via un aimant. Les fines particules de l’installation de broyage sont ensuite éliminées par un dispositif de retrait des poussières.

Ensuite, la matière salée restante est introduite dans une section de dissolution où elle est mélangée avec de l’eau (récupérée plus tard dans le procédé). Cette eau chargée en saumure est transférée par deux pompes Bredel 100 à haut débit dans des cuves de réaction sous pression, avant que les pompes Bredel 65 et 40 ne transfèrent l’oxyde d’aluminium sous forme de boue dans les réacteurs. Cet oxyde d’aluminium est très abrasif et, à ce stade, sa température est élevée. Des réactifs gazeux sont produits, notamment de l’hydrogène, du méthane et de l’ammoniac, qui sont incinérés et évacués via une cheminée. L’énergie récupérée auprès des résidus de gaz est récupérée pour être utilisée dans d’autres sections du procédé.

Par la suite, les résidus de la phase de réaction sont acheminés vers un filtre à convoyeur. À ce stade, la saumure et l’eau sont pompées sous vide à l’aide d’une pompe Bredel 80, laissant un résidu solide appelé Valoxy. De l’eau propre (ainsi que l’eau retirée au stade de la dissolution) est utilisée pour laver les matières solides.

Dans la dernière étape, les effluents de saumure continuent leur chemin vers la section de cristallisation. Le chlorure de sodium et le chlorure de potassium sont cristallisés en solution, d’abord séparément, puis en combinaison, pour amener le mélange de sels aux caractéristiques requises. Un décanteur en ligne augmente la concentration de solides dans les boues, facilitant ainsi une meilleure récupération du sel. Le mélange de sel final est acheminé vers des aires de stockage pour une expédition ultérieure.

Un procédé essentiel

RVA traite 110 000 tonnes de résidus de scories salées chaque année. Ce procédé est essentiel au développement durable, car il permet de transformer les scories salées en trois produits utiles (sans déchets solides), qui autrement seraient transportés sur de grandes distances pour être éliminés. Les granulés/la poudre d’aluminium et le sel récupérés sont tous deux renvoyés dans le procédé de fabrication du client, tandis que le troisième produit, le Valoxy, est une substance brevetée riche en alumine qui peut être utilisée comme alternative à l’alumine et à la bauxite dans des applications telles que les ciments, les liants et les briques.

Les pompes Bredel dans les installations de RVA fonctionnent 24 heures sur 24, sept jours sur sept, prouvant leur fiabilité et leur robustesse dans l’un des environnements les plus difficiles possibles et permettant au client d’exploiter son procédé sans temps d’arrêt imprévu.
 

  • Trouver un distributeur

  • Trouver un distributeur

  • Aide & Conseils

    Téléphone: +32 (0) 9 225 94 57

    Fax: +32 (0) 9 233 06 49

    Ventes et support